Nourrir sept milliards de personnes

Dans quelques décennies, la population mondiale atteindra le cap de neuf milliards, ce qui signifie des bouches supplémentaires à nourrir : cette croissance démographique met une énorme pression sur les modes de production alimentaire. Chaque entreprise directement ou indirectement impliquée dans l’industrie alimentaire porte donc une lourde responsabilité. Nous ne nous dérobons pas à cette responsabilité ; nous sommes prêts à jouer notre rôle pour relever ce défi.

 

Les graminées tiennent une place prépondérante dans l’industrie alimentaire mondiale. La population croissante de la planète et le nombre grandissant de personnes plus prospères vont entraîner une plus forte demande d’aliments riches en protéines. Par conséquent, la demande de produits laitiers ne va cesser d'augmenter. Les graminées constituent la clé de voûte des produits laitiers nourrissants : c’est la source de protéines laitières la moins chère. Les graminées issues du juste équilibre entre génétique et technologie donnent des vaches en bonne santé produisant le meilleur lait possible.

 

Pour que la terre cultivable disponible puisse être exploitée de manière à satisfaire la demande croissante en produits laitiers, on aura besoin d’une production accrue de protéines brutes par hectare et de protéines laitières par vache. Lorsque les fourrages verts ne contiennent pas suffisamment d’éléments nutritifs, l’alimentation des vaches est souvent complétée par du foin et du soja. Ces compléments coûtant bien plus cher que l’herbe, les coûts de production sont plus élevés et le lait plus cher. Des raisons suffisantes pour faire en sorte que les graminées contiennent tous les nutriments nécessaires pour ne pas avoir à ajouter des fourrages coûteux à la ration des vaches.

 

Améliorer la productivité du bétail

Pour aider les éleveurs à augmenter leur production de lait, nous cherchons à développer des caractères à valeur ajoutée.  Nos programmes de recherche portent sur plusieurs objectifs de sélection. Ces objectifs reposent sur la création de valeur ajoutée et déterminent les caractères à améliorer pour créer des avantages pour l’utilisateur final et améliorer la productivité du bétail. Nous cherchons constamment de nouvelles façons d’assurer un avenir sain aux habitants de la planète. C’est notre contribution à un monde meilleur pour les générations futures.

 

Un exemple fourni par le département Recherche et développement de Barenbrug

Un exemple de caractère à valeur ajoutée est la fétuque élevée à feuilles molles, qui est une combinaison idéale de structure et de valeur nutritive. Cette graminée favorise un bon état de santé général du bétail : elle améliore la résistance de la vache à l’acidose ruminale, car la structure de cette variété améliore la rumination et la production de salive. La haute valeur nutritive et les parois cellulaires digestibles de cette fétuque favorisent une augmentation de la production de lait et de protéines laitières par hectare. Enfin et surtout, elle a de très longues racines qui utilisent les minéraux du sol de manière optimale : elle peut aisément absorber l’azote, le phosphate et le potassium à des profondeurs auxquelles d’autres graminées ne peuvent accéder. Les éleveurs peuvent ainsi limiter leur utilisation d’azote et de phosphate au strict minimum, ce qui est meilleur pour l’environnement. En un mot, la fétuque à feuilles molles aide les éleveurs à satisfaire la demande croissante en produits laitiers afin que les consommateurs puissent également en savourer dans les années à venir.

retournez