Fertilisation

 

Les principaux éléments fertilisants du sol sont l’azote (N), le phosphore (P) et la potasse (K).

L’azote est le moteur de la production végétale. Il entre dans la constitution des protéines. Il est un des principaux constituants de la chlorophylle, qui commande l’opération fondamentale de la photosynthèse.

 

 

Le phosphore exerce plusieurs rôles physiologiques. Il favorise :

  • La croissance.
  • Le développement des racines.
  • La précocité, conséquence d’un développement racinaire important.
  • La reproduction : fécondation.
  • La qualité des produits végétaux.

 

Le potassium est indispensable à la vie ; il participe directement à la formation et à la croissance des cellules.

  • Il favorise la rigidité des tissus végétaux.
  • Il augmente la résistance à la sécheresse en réduisant la transpiration.
  • Il permet une meilleure résistance au froid, aux maladies et aux insectes.

 

COMMENT MIEUX AJUSTER LA FERTILISATION DES PRAIRIES

La méthode du Bilan (Exportations – Apports) permet de calculer pour chaque prairie un conseil de fertilisation adapté. Cette méthode est utilisée pour l’azote. Pour le phosphore et la potasse, il faudra aussi tenir compte des réserves du sol. 

 

RESTITUTION DES PÂTURES

Il faut savoir que les pâtures restituent des éléments fertilisants. L’élément le plus restitué est la potasse ; 60 % des exportations de la pâture retournent au sol. 

 

RÈGLES POUR UNE BONNE FERTILISATION

  • Évaluation de l’objectif de rendement afin de calculer les exportations.
  • Calcul des restitutions par le sol, le pâturage, les légumineuses, les engrais de ferme (fumier, lisier…).
  • Choix de la composition de l’engrais (le bon équilibre).
  • Date des apports et fractionnement des éléments fertilisants.
  • Ne pas oublier les éléments secondaires (calcium, soufre, magnésium) et les oligo-éléments.

 

Bien fertiliser, c’est enrichir l’herbe pour mieux nourrir l’animal.